Vous aimeriez lutter contre les nuisibles ? Faites appel à Arbre & Nature votre arboriste grimpeur en Haute-Savoie (74)

Chenille processionnaire du pin

J’interviens dans vos arbres envahis de chenilles processionnaires en période hivernale pour supprimer les nids.

chenilles processionnaires en Haute-Savoie (74)

Information théorique :

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit. Elle se développe dans des pins (pin noir d'Autriche, maritime et le pin sylvestre) et dans une moindre mesure des cèdres. Dans la même portée, se trouve entre 150 à 300 œufs.

Les jeunes chenilles tissent des pré-nids où elles passent la journée. Ces premiers abris légers peuvent passer inaperçus, mais se manifestent généralement par une touffe d'aiguilles qui jaunit. Dès que la zone autour de leur abri n'offre plus assez de nourriture, les chenilles émigrent plus haut dans l'arbre et reforment un nouveau nid. Au quatrième stade larvaire, elles forment un nid volumineux d'hiver définitif, construit côté sud pour profiter des rayons du soleil. C’est à cette époque qu’on peut supprimer les nids de chenilles.

Les dégâts :

Selon l'essence et le type de peuplement, l'intensité des dégâts est très variable. Elles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pins mais aussi de cèdres, provoquant un affaiblissement important des arbres. Si les attaques sont répétées à trop haute intensité, elles peuvent provoquer la mort de l’arbre.

Les Risques pour l'homme et les animaux :

Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils urticants qui, dispersés par le vent ou par nous même (tonte de la pelouse, en essayant de détruire une procession...) peuvent provoquer une irritation chez les personnes et les animaux. La substance urticante et allergisante se libère provoquant des démangeaisons très vives. Ces irritations se caractérisent par des lésions ou des réactions cutanées accompagnées parfois d'atteintes oculaires ou pulmonaires voire des réactions allergiques plus graves telles que les œdèmes de Quincke ou les chocs anaphylactiques.

Dans le cas des animaux, la langue peut virer au sombre, voire violet, et une nécrose peut occasionnellement se produire. Une action rapide du vétérinaire est vitale.

Arbre & Nature : dégâts et risques liés aux chenilles processionnaires en Haute-Savoie (74)

Les nuisibles